Publié le - 2496 hits -

Delaware : le marché de jeux d’argent ligne vient de s’ouvrir

 

Comme promis, le Delaware vient d’ouvrir officiellement son marché de jeux d’argent. Le test qui a été réalisé la fin du mois dernier a été concluante et les acteurs concernés n’ont donc plus pensé à ajourner la date d’ouverture des premières tables de jeu. Le New-Jersey, voisin, lui, doit encore attendre quelques jours pour l’ouverture officielle de son marché.


Poker, Black Jack, roulettes, entre autres

Aucun obstacle n’a pu empêcher le Delaware de devenir le second État américain où les jeux de casino en ligne sont libres. Le test lancé le 31 octobre dernier a été satisfaisant. L’ouverture officielle n’a pu donc être évitée. Eh oui, les 900 000 habitants du petit État américains sont libres de jouer au black jack, à la roulette, au poker et aux machines à sous en ligne, entre autres. Trois casinos en dur de l’État disposent de licence d’exploitation de plateformes de jeux et ils ont choisi un fournisseur technique unique, 888 Holdings, un acteur très connu dans le cadre des jeux d’argent en ligne.


Pour les amateurs de poker, trois offres sont disponibles en ligne dans l’État de Delaware : No Limit Hold’em, Pot LimitOmaha et Sit’n’Go. Aucun tournoi n’est encore proposé. Cela est dû à un manque de liquidité. Eh oui ! Durant les premiers jours de son ouverture, le marché des jeux de casino en ligne à Delaware compte seulement 25 joueurs connectés. Certes, dans les semaines à venir, ce chiffre pourrait encore augmenter d’une manière importante, mais il ne faut pas oublier, le Delaware ne compte que 900 000 habitants. Le marché n’est pas donc assez prometteur que celui du voisin New-Jersey. Les acteurs concernés tentent de trouver une solution pour éviter une fermeture soudaine du marché. Ils discutent actuellement d’un partage de liquidités avec d’autres États, à savoir le Nevada et le New Jersey. Mais actuellement, aucune attente n’a été trouvée. Mais selon plusieurs analystes du marché, le Nevada, avec ses 2,8 millions d’habitants, aura intérêt à accepter une proposition de partage de liquidité.

Il reste le New-Jersey

En ce qui concerne le New-Jersey, l’État qui abrite Atlantic City, accepter une proposition de partage de liquidité n’est pas vraiment une priorité. Avec ses 9 millions d’habitants, cet État a plus de raisons de s’aventurer seul sur le marché des jeux d’argent en ligne. L’ouverture officielle de son marché se fera le 26 novembre prochaine après 5 jours de tests.
Qui pourra suivre la trace de ces trois États américains ? Bon nombre d’acteurs américains dans le secteur des jeux d’argent en ligne pensent à la Californie. Tel est le cas de la Poker Players Alliance. Le chef de la direction de cet acteur y croit fortement. Au cours d’une récente interview accordée à CalvinAvre, il disait qu’il « serait très surpris si un projet de loi n'y était pas adopté dans le courant du premier trimestre 2014 ». Le marché californien ne manquera sûrement pas d’attirer les opérateurs avec ses 38 millions d’habitants.